+ (33) 04 71 59 79 34
FrançaisEnglishAllemand
My cart (0) |  0,00 €
Total :  0,00 €


ETUVAGE

fcreasoie
Ma question concerne le papier d'étuvage, car j'entends différents sons de cloches et j'ai des doutes : 1) étuvage peinture à base de sels........... le papier peut il réellement être à nouveau utilisé et que pour le sel ? 2) quand il y a des tâches de peinture sur le papier (étuvage précédent) peut on être sûr que cette couleur soit fixée sur ce papier et ne pas se déposer sur le tissu à fixer à un fixage suivant ? Pour la cire, je n'utilise pas le papier qui a absorbé le reste de cire, je m'en sert pour enlever la cire quand je fais du batik par ce que les journaux ne sont pas fiables. Toujours concernant l'étuvage : 1) il semblerait que les peintures thermofixables peuvent être étuvées pour un meilleur rendu de la couleur ? est ce exact ? 2) il serait préférable d'étuver deux fois les peintures étuvables pour une meilleure résistance à la lumière ?
posted on 02/10/2008 10:03Citer
anonymous

#1

bonjour,

Pour ce qui concerne le papier " salé" , évitez car si la sel donne parfois de jolis effets, il peut s'incruster dans le papier surtout si celui-ci est épais, et ainsi vous procurer des surprises désagréables lors de fixages ultérieurs. Pour le papier " taché " pas de problème , par contre si il est taché c'est parcequ'il y a une trop grande quantité de couleur dans la soie. Logiquement une soie peinte ne dégorge absolument pas durant le fixage, les fibres de la soie sont comme un bouteille vide, quand on la remplit trop elle déborde !
Les couleurs thermofixables ne se fixent pas en étuve car ce sont des couleurs acryliques de surface. Le résultat que vous pourriez obtenir serait de les réhumidifier et d'avoir un résultat à l'inverse de celui désiré et naturellement elles ne seraient toujours pas fixé. Le meilleur fixage pour les thermofixables est de mettre votre travail dans un plat au four à 150° durant 3 minutes ! Bien meilleur que le fer à repasser. De plus après environ un mois de séchage les couleurs thermos se fixent par elle même, le fixage de ces couleurs étant un rapport temps/température.
Les peintures étuvables se fixent à la vapeur en une fois seulement, les fixer plusieurs fois ne sert à rien. Ces couleurs sont la Rolls des colorants pour soie mais comme toutes les couleurs leurs plus grand ennemis sont le soleil et la lumière du jour, particulièrement les bleus et leurs dérivés.
Dans l'absolu les couleurs étuvables sont fixées en 35 minutes à 100° !! Bien entendu nos étuves de peintre sur soie ne peuvent le faire et pour ma part je fixe depuis des décennies durant 1 heure en décomptant le temps à partir du moment où je suis sur d'avoir 100° dans l'étuve sur laquelle j'ai fait fixé un thermomètre
posted on 07/03/2008 à 20:08
fcreasoie

ETUVAGE#2

Bonjour !
Pierre WILLOCQ, merci de votre réponse de vrai PRO !
Je pensais comme vous mais comme mon expérience est limitée dans cette profession et que je ne suis pas chimiste....j'ai préféré rester muette devant ces affirmations de responsables de certains ateliers peu regardants sur la technique ou croyant bien faire.
C'est la raison pour laquelle je fixe moi même ayant eu de mauvaises surprises et là, c'est ma colère garantie.
Pour le thermo, bonne idée....sur le chapeau demi sphérique de l'étuve artisanale en perçant le haut de ce couvercle ?
J'étuve pendant les 4 heures préconisées avec HO2 et je pourrais ainsi économiser l'énergie. Je n'ai eu jusqu'à maintenant aucun problème de fixage quand je le fais, en vérifiant par le lavage, repassage. ouf.
cordialement.
posted on 08/03/2008 à 7:52
anonymous

#3

Bonjour,
En effet le thermo est fixé sur le chapeau de l'étuve. En réalité le fixage que je pratique consiste à, dans un premier temps chauffer l'eau jusqu'à ébullition puis d'introduire le rouleau et attendre la remontée de la tempéraure à 100° avant de décompter le temps. On pourrait aussi démarrer avec le rouleau et l'eau froide, l'essentiel étant le rapport 100°/1heure. Il arrive souvent que la températute atteigne 102° et cela ne gâche rien. Un petit truc si vous fixez des soies pré roulottées, retirez le rouleau ( attention la chaleur ) de l'étuve et déroulez le immédiatement après avoir éteint votre source de chaleur, vous éviterez ainsi le "gauffrage" du au fait que les soies ne sont pas parfaitement plates en raison de "l'ourlet" existant. Sachez aussi que les couleurs les plus "rébarvatives" au fixage sont les rouges et le bleu à tendance Cyan.
Je reste à votre service pour tout autre renseignement car pense que la partie TECHNOLOGIQUE de la peinture sur soie est souvent ignorée ( tant au sens propre qu'au plus péjoratif ) et que ce pan de technique est indispensable pour tout progrès. La connaissance parfaite de l'outil est primordiale pour pouvoir travailler et créer sans avoir à s'y référer constamment. Personnellement je me suis toujours inspiré des paroles de DELACROIX qui disait : "sans technique parfaite il n'y a pas de création possible " et je rajouterais " mais uniquement que de l'à peu prés ". De plus ma participation au festival du Chambon m'a confirmé la persistance des "légendes technicofolkloriques" en peinture sur soie et bien qu'elles aient la vie dure, il serait bien de les faire disparaître pour en revenir à des fondamentaux plus simples et efficaces.
posted on 08/03/2008 à 9:16
fcreasoie

étuvage#4

Oui, je suis d'accord avec vous sur vos remarques quant à la technique, en plus c'est très intéressant.
Merci des conseils et pour le préroulotté j'avais déjà remarqué, ne serait ce déjà quand on roule...il faut bien lisser le tissu.
Je sors les soies dès que c'est fini et je lave le lendemain. Là aussi il y a plusieurs sons de cloches. J'espère bien faire.
Pour le pré roulotté c'est aussi un peu la même chose quand on le tend sur cadre quand le tissu n'est pas "crêpe"=> 'élastique'
Mais maintenant pour trouver un vrai roulottage OK sur des soies qui en valent la peine...et trouver les acheteurs, dans notre société du tout moins cher on est mal parti.
bon we cordialement.
posted on 08/03/2008 à 15:20
den

#5

Mr Willocq,
Pouvez vous me préciser combien de carrés ou écharpes vous mettez dans votre rouleau pour n'étuver qu'une heure à 100 ° ?(ou la grosseur de votre rouleau ?)
J'utilise un crêpe satin assez épais (1mx1m). J'ai essayé d'étuver une heure 1/2 à 100° et j'ai eu quelques problèmes de "crachage" au lavage. (J'étuve normalement environ 4h et j'aimerai bien faire des économies de gaz !)
Merci de votre réponse.
posted on 30/09/2008 à 10:54
anonymous

#6

Bonjour,

A l'heure actuelle je ne mets que quelques soies ( twill 10 ) ce qui me donne un rouleau d'environ 8 mètres de long mais auparavant je fixais sans problème de 20 à 25 carrés en pongé 9. Il m'est arrivé de fixer des soies plus èpaisses telles du twill 14 ou 14, du crêpe 12 ou du crêpe satin 12,5 sans rencontrer de problème. Habituellement lorsqu'il y a dégorgement on peut retenir diverses raisons :
- Trop de couleurs dans la soie, en effet les fibres ont une limite d'absortion de couleur.
- Un lavage avec une eau trop chaude, la température maxi de sécurité étant de 30°C, mais l'eau dite froide est parfaite.
- Une température non suffisante dans l'étuve ( température de 100°C à vérifier dans le haut de l'étuve pour les verticales ) ou encore fixage en altitude sans thermomètre l'eau bouillant en dessous de 100°C.

Un petit truc que j'utilise: Je me sers d'un tube type antenne télé en aluminium comme rouleau sur lequel je roule mes soies. En fin de fixage il est quasi brûlant et je pense que cela aide bien à conserver la chaleur. Je peux vous affirmer que mes soies ont un toucher légèrement humide lorsque le les déroule tout de suite.

cordialement

Pierre willocq
posted on 01/10/2008 à 19:04
den

#7

Merci pour toutes ces informations. Il se peut qu'il y ait trop de couleur car j'aime les couleurs intenses et j'ai tendance à "charger"....
Den
posted on 02/10/2008 à 10:03


TOP