+ (33) 04 71 59 79 34
FrançaisEnglishAllemand
My cart (0) |  0,00 €
Total :  0,00 €


Gutta essence ou à l'eau ?

fleur_de_lys
Bonjour, Pourquoi y a t'il 2 sortes de gutta ? quelles sont leurs utilisations et sont-elles toutes les 2 de bonnes "barrières" pour arrêter la peinture... Merci pour la réponse qui me sera faite à ce sujet Slts :( :( :lol: :lol:
posted on 17/09/2007 10:06Citer
anonymous

#1

bonjour,

La raison de l'existence de deux gutta est purement commerciale, tout comme l'utilisation de la pipette et de la plume pour la passer ! Il existe donc une gutta dite " au solvant" c'est à dire à base de " latex" paraffine et essence et un autre produit "baptisé gutta" pour les raisons décrites ci-dessus qui n'est en fait , pour simpliflier qu'une résine chimique et de l'eau. Entre les deux il n'y a pas photo, la gutta solvant étant bien supérieure tant dans son utilisation que dans les résulats obtenus. En effet une gutta solvant est opérationnelle dans les secondes qui suivent son passage, c'est à dire séche et parfaitement étanche, alors que le succédané aqueux baptisé gutta nécessite un long temps de séchage, souvent un besoin de fixage au fer avant le passage des couleurs et de plus elle et très souvent " palpable au toucher ce qui est assez désagréable sur un foulard. Il existe encore d'autres points de divergences entre ces deux articles, tous en défaveur de la gutta à l'eau! Naturellement ce constat n'engage que moi et n'est que le résultat de mes nombreuses années de pratique de la peinture sur soie en temps que professionnel de "haut niveau". Il est évident que chacun a son opinion sur la question.
posted on 15/06/2007 à 9:59
fleur_de_lys

gutta à l'essence ou à l'eau#2

Bonsoir,
Merci pour votre réponse , je suis relativement d'accord avec vous, mais alors ,pourquoi "les guttas à l'eau" sont proposées dans tous les coloris alors que dans celles à "essence" il y a restriction ? C'est dommage , j'aime bien le serti " doré ou argenté" ....
posted on 15/06/2007 à 19:01
anonymous

#3

bonjour,

on propose des guttas à l'eau teintées car pratiquement plus personne ne colore les guttas solvant alors que c'est enfantin. Il suffit d'avoir de l'encre typographique ou de l'encre offset les deux solvables à l'essence et on peut obtenir des guttas de toutes les couleurs sans aucunes restrictions; leur temps de vie est d'environ 1 semaine, par contre pour ce qu'il s'agit des guttas " métalliques" c'est un peu plus difficile, toutefois essayez de mélanger des poudres pour gouaches , or , broze, argent, avec de la gutta solvant vous obtiendrez des guttas " pailletées". Pour ce qui est des "guttas" à l'eau colorées, la gamme Dupont en tube est assez intéressante et est de loin la meilleure pour ce genre d'article.
posted on 15/06/2007 à 19:19
fleur_de_lys

gutta essence ou à l'eau..suite#4

Bonjour,
Merci à nouveau pour votre réponse. Ma demande sera donc la suivante : ou trouve t'on ces encres typographiques ou offset ? il s'agit sans doute d'encres utilisées en imprimerie, mais ou les trouvent-on sans problèmes? y a t'il une marque à acheter en particulier ?
posted on 16/06/2007 à 8:40
monique

#5

Bonsoir,


Je viens de voir les commentaires au sujet des guttas . Il est vrai que la gutta teintée avec de l'encre typo est bien mais il faut faire tres attention d'en mettre peu. L'encre typo seche lentement et il y a souvent des accidents au fixage ( report des motifs) .
posted on 05/07/2007 à 15:55
anonymous

#6

pas tout à fait d'accord avec Monique sur le temps de séchage de la gutta colorée avec des encres typo ou offset, si elle est bien préparée avec des produits de bonne qualité il faudra au grand maximum 5 minutes pour sécher. la meilleure expérience pour tester une bonne gutta est de prendre son cornet ou sa pipette dans une main et son pinceau chargé de couleur dans l'autre et de poser les deux produits en même temps . Si la guttta est parfaite elle résistera et cela sur des soies d'une épaisseur pouvant aller jusqu'à du crêpe 12 , du twill de même poids voire plus. lorsque je peignais avec la technique de la gutta je faisais un mélange dans les proportions suivantes : 1,5 cm de longueur d'encre , la moitié en volume d'essence F, je "touillais" jusqu'à obtention d'une pâte très liquide sans aucun grumeau puis j'ajoutais 3 cm en hauteur de gutta et cela dans un petit pot pour bébé. Je remuais le tout énergiquement puis je laissais reposer jusqu'à disparition des bulles d'air . Je pouvais garder cette gutta durant une semaine avant qu'elle ne sèche ou se transforme en un liquide.Le problème de la gutta collant sur le papier de fixage vient du manque d'essence F dans le mélange . de toute façon et pour éviter ce genre de problème il suffit d'appuyer quelques secondes et fortement avec un doigt sur un départ de trait de gutta ( là ou il y a presque toujours un surplus) pour s'assurer qu'elle ne colle plus. Si elle ne colle pas on fixe ! Si elle colle on attend jusqu'à ce qu'elle ne colle plus !! je sais ça peut être long mais cela est la seule solution
posted on 07/07/2007 à 19:47
monique

#7

Bonjour

Je ne parlais pas de la gutta " qui colle" ,mais cela est déjà arrivé à plusieurs personnes de mon club du fait que lorsqu'on fixe ,par je ne sais quel mécanisme chimique , les traits de gutta se reportent et tachent soit l'ouvrage sur lequel on a travaillé soit des voisins en traversant le papier sans pour cela être collante.

Je ne parle que de ce que j'ai vu et j 'aimerais d'ailleurs bien avoir l'explication pour ce problème
posted on 09/07/2007 à 9:34
anonymous

#8

bonjour,
J'ai connu aussi ce problème , un rouleau de 25 m renfermant une expo de 12 tableaux totalement détruit par ce phénomène. Je pense qu'il y a plusieurs facteurs possibles à cela et qui en s'additionnant nous aménent à ces " désastres"
1: J'utilisais à l'époque de l'essence C , beaucoup plus grasse que la F et de plus j'avais une gutta qui avait légèrement durci , donc utilisation de plus d'essence qu'à l'accoutumée pour la diluer à la bonne consistance.
2: Le temps de fixage beaucoup trop long donc réveillant l'essence et la " liquéfiant" ce qui lui permet de traverser le papier et la soie tout en emmenant avec elle l'encre typo. A l'époque je fixais mes soies durant 3 heures !! Ce qui est totalement inutile, car la durée " chimique" du fixage des couleurs étuvables est de 30 minutes à 102 C° !! Naturellement il faut être sur qu'il y a 102 C° à l'intérieur de l'étuve . Je sais que cela peut surprendre mais ce n'est que la réalité chimique de ces couleurs, toutefois pour avoir l'assurance que le fixage est bon 1 heure à 100 C° sont conseillés. Cela veut dire 1 heure à laquelle vient s'ajouter le temps de montée en température de l'étuve jusqu'à 100 C°. J'ai à ce jour fixé plus de 20 km de soie de cette manière et je n'ai jamais rencontré le moindre problème à part celui signalé ci-dessus.
A part cela je ne vois pas ce qui ferait que l'essence " colorée" puisse traverser le papier et la soie , sinon peut être la réutilisation d'un papier de fixage plusieurs fois ce qui entrainerait une certaine porositée, ce qui faciliterait son passage si le fixage durait trop longtemps et si la qualité de la gutta n'était pas bonne.
posted on 09/07/2007 à 9:56
monique

#9

Re

Peut-être est ce le temps de fixage? car nous n'utilisons le papier qu'une fois et utilisons de l'essence F.

ce phenomene se passait regulierement avec l'enccre typo couleur sanguine ( nous ne l'utilisons plus ) .parfois il n' y avait aucune trace sur le
papier mais l' ouvrage suivant était quand même taché. Mystere
posted on 09/07/2007 à 10:08
fleur_de_lys

Gutta ...suite#10

Bonjour,
De retour sur le site, je note des explications fortes intéressantes, mais ou trouver ces encres typo et quelles marques prendre ?
Merci pour la réponse qui me sera faite
:cry: :) :)
posted on 17/07/2007 à 8:44
chris89

chris89 encre typographique#11

Bonjour,
tu peux en trouver au lien suivant

http://www.geant-beaux-arts.fr/Encretypographiquepourgravureenrelief.htm

il s'agit de GEANT vente par correspondance

moi j'en avais acheté dans un magasin qui vendait de la peinture, de l'encadrement etc, chez DALBE aussi,

à +
posted on 17/09/2007 à 10:06


TOP